Dialogue mère fille

Moi : ma chérrrriiiiiiiiiiiiiie je vais te trouver un petit trench chez zara la prochaine fois que j’y vais.
(sous entendu je vais le choisir seule et tu vas adorer)
Rose (8 ans et demi) : (très sérieusement) (et je dois avouer avec un peu d’insolence) Si tu crois q’on a les mêmes goûts toi et moi, alors là on a un gros problème.

je le redis « Faites des gosses »
et le trench ma petite tu peux oublier !

Mademoiselle C. – le film

Hier soir je suis allée le voir à l’Arlequin, avec Malvi et en sortant nous n’étions pas forcément dans le même état d’esprit.

mademoiselle C

Elle était  en colère et mal à l’aise avec cette surenchère de luxe, d’argent et de faux semblant.

Industrie de la mode sensée vendre du rêve dont on peut finalement se sentir victime (fashion victim my dear ! I am).

Mon côté peste a surtout retenu des détails qui rendent les gens show-off du milieu de la mode un peu ridicules et donc plus proches de moi (eh oui ).

Pour Mademoiselle C. j’ai retenu :

– son anglais pourri
– son physique loin d’être parfait avec ses oreilles décollées (bien dissimulées sous le coiffé-décoiffé) et ses cernes
–  sa démarche saccadée inélégante sur ses échasses de 12 cm (« parce que le plus important c’est le talon en front row »)
– ses faux amis jamais là dans les moments DOWN (down down down)
– son envie de briller sous les flashs
– les photos où l’on maquille une perruque et où l’on cherche la bonne distance entre une paire de chaussures à 10 000 dollars et un sac du même acabit. (ça mérite réflexion c’est vrai)
– les budgets explosés.

Au final, il faut surtout retenir que ce documentaire ne nous apprend rien de nouveau sur le milieu de la mode, et que c’est une pub pour C. Roitfeld mais je me suis pas ennuyée et ça m’a bien interessée. Et puis j’aime la mode et je ne suis pas prête à renoncer aux belles photos  surtravaillées et retouchées, il suffit de garder la bonne distance.

Pour anecdote le mec d’une de mes copines pense que la mode est faite pour les oisives. Peut-être….. mais j’ai une question pour lui : quid du foot et des jeux vidéos ? Quid des loisirs en général ?

Le répulsif à homme

traduction littérale de ce blog mode « the man repeller » que j’adore.

parce que oui parfois  le matin je suis super fière de ma tenue même si je suis sûre que c’est carrément à l’opposé de ce que les hommes pourraient trouver « bien habillée » voire sexy !

Et ces matins là, j’envoie un message SMS « Man repeller » à Malvi et je suis sûre qu’elle approuve ma tenue. (Malvi mon icône de style!)

En revanche je me garde d’en parler à Lamue qui je suis sûre trouverai ça très moche. (Lamue est une fille qui s’habille en fille qui plait aux gars !)

d’où la question philo du jour : Les filles s’habillent-elles pour plaire aux gars ou aux autres filles ??

(je sais ça dépend ça dépasse !)