SeNeCeFe

Alors j’eus par le passé déjà eu des liens avec un gars de la SNCF  et là j’ai expérimenté une de ses collègues…beaucoup moins drôle, beaucoup plus procédurière (oui on PEUT le dire).

Je veux acheter des billets de trains avec des chèques vacances (qui peut me dire comment les dépenser autrement à part les musées ? le péage ça ne marche plus !).

Je pose sur le comptoir 2 chéquiers : celui à mon nom et celui au nom de mon mari. Tout de suite ACTION / REACTION
– ça ne va pas être possible , vous n’êtes pas Monsieur !
– c’est sûr, je suis sa femme.
– ah ben vous voyez (genre la fille trop contente d’avoir raison). Je répète ça ne va pas être possible.
– possible de quoi ?
– de régler avec les chèques vacances de Monsieur
– pourquoi ?
– parcequeleschèquescadeauxsontàprésenterparletitulaireavecsacarted’identité.
– mais vous ne pouvez pas faire un effort parce que je vous assure que j’achète ces billets de train pour nos enfants et que ce n’est pas lui qui se déplacera pour ça (carte de la solidarité féminine à fond)

=> Rien à foutre elle est restée intransigeante (pas de bras, pas de chocolat)

Restez zen et ne pas dire du mal (en penser quand même un peu !)

Après j’ai du remplir les 10 chèques avec mon adresse (alors que chaque fois on me dit « pas la peine de les remplir ») – c’est la procédure.

Comme il restait une différence à payer j’ai sorti ma carte bleue, et là je vous le donne en mille elle m’a fait refaire la signature au dos parce que celle-ci s’était  effacée.

Tenez le vous pour dit à la SNCF, on ne plaisante pas avec les procédures REGLEMENTAIRES.

Publicités

Les critiques #2

Savoir moins évaluer/juger les autres pour mieux s’accepter soi-même.

Oui JAVOU je dois progresser là-dessus (relire les critiques pas toujours appropriées des collègues).

Passer au dessus de ce qu’on peut dire de moi MAIS SURTOUT ne plus critiquer négativement non plus.

Alors déjà, j’ai fait une partie du chemin =>  je ne sais pas  dire du mal de mes copines (c’est un principe je ne les critiques jamais négativement !) mais du coup je me défoule (ohé j’exagère !!!!) sur toutes les autres personnes. Pas bien(veillant) tout ça !

Mon nouveau challenge c’est NE PLUS DIRE DU MAL jamais jamais jamais…..(ou alors juste quand c’est nécessaire ;-))

Combi-volkswagen mon amour !

 

plusieurs combis

Je veux ça même :
– si c’est pas boite de vitesse automatique
– si ça doit tomber beacoup en panne et qu’il faut le réparer
– si ça ne dépasse pas les 100km/heure

surtout :
– en orange ou autre couleur flashy
– avec des rideaux aux fenêtres
– avec ma famille dedans sur les route de Grece/Italie/Espagne/Allemagne/US…..
– ou reconverti en « nail salon » ou en vente de fringues bohèmes

Vive les combis !

combijaune         el_palmar

 

Départ en colo

A y est les enfants sont partis en colo !

Petit pincement au coeur pour moi !

Avant que Gaspard ne parte en Summer Camp, pour le charrier un peu, je lui ressors les règles édictées par l’organisme à l’attention du « Student ».
« Attention regarde ce qui est écrit là : Toute consommation de drogue, d’alcool ou acte de vol ou autre fait grave font que tu es renvoyé directement chez tes parents à leurs frais. »
Réponse sérieuse de mon fils : « ben voyons maman tu sais bien que je ne suis pas du genre à me droguer. » (ah oui c’est vrai tu as raison, j’avais oublié !)

Au moment où Rose rejoint le groupes d’enfants déjà constitué pour le départ, je l’accompagne en lui tenant la main. Je dis  « Bonjour, tout le monde… » et commence à vouloir entamer la conversation avec les enfants du groupe, quand Rose me serre la main en disant dans ces dents : « Maman je te supplie de te taire. » (Genre j’t’fous la honte ou bien ?)

Faites des gosses.

Le jour où j’ai accepté mes cernes

Bon ben c’est aujourd’hui.
Processus entamé il y a longtemps et qui aboutit enfin.

Après s’être dit que de tout façon on ne pouvait rien y faire
et que mon corps/visage n’est pas mon outil de travail
et que, en fait, les cernes jelesvoissurmoimaisjamaissurlesautres
et que Carine Roitfeld est inspirante alors qu’elle n’est pas gâtée avec ses cernes
et que avec mes lunettes, ça camoufle naturellement
et que la perfection c’est ennuyeux.

Vive moi avec mes cernes.