La vérité sort de la bouche de nos enfants.

« Maman pourquoi avec ta coiffure on a toujours l’impression que tu sors de ton lit ? »

« Tu dis que je suis coiffée comme un dessous de bras ? »

« Pas loin. »

et pourtant je fais des efforts pour avoir un effet coiffé/décoiffé.

Publicités

Marie-Odile

Il y a très longtemps (mais je viens de raconter l’histoire à mes collègues) Marie-Odile (57 ans) partageait ses problèmes avec moi.
Et je n’invente rien, c’est du mot pour mot

 » Tu sais quand on est une femme BELLE (tu parles de toi Marie-Odile?),
INTELLIGENTE (tu parles de toi Marie-Odile?),
avec un poste IMPORTANT avec du POUVOIR (tu parles de toi Marie-Odile?),
et qui GAGNE TRES TRES BIEN SA VIE (tu parles de toi Marie-Odile?).

Eh bien c’est très difficile de se retrouver un mec ! (ah oui c’est sûr, tu parles de toi Marie-Odile !!!) »

Merci de m’en parler Marie-Odile mais je ne peux pas comprendre, je n’ai ABSOLUMENT PAS les mêmes problèmes que toi.

Tout est une question d’interprétation.

La nouvelle publicité Perrier ? On entend ce qu’on veut entendre !

perrier-tt-width-604-height-402

Hier j’ai hélé le bus à un endroit où, normalement, il ne s’arrête pas. Le chauffeur était sympa il s’est arrêté. Je lui ai demandé « ça ne vous embête pas de me prendre là ? ».
je suis montée dans le bu rouge de confusion en réalisant le double sens de ma phrase.

Pareil pour la publicité Perrier => ça discute longueur, matériau, partage, consommation mais cochoncetés jamais !

Qui met du sens derrière ces paroles ? TOI et ton esprit mal tourné.

Si on passe cette pub à une personne chaste et innocente comme moi, elle ne doutera pas qu’on ne parle que de la nouvelle canette Perrier.

« Ben quoi si c’est interdit de parler de la nouvelle forme de la canette Perrier avec ses copines, ben là j’comprends plus rien tu vois! »

On est toujours de Bobo / Beauf de quelqu’un

Je viens de finir de lire « République Bobo » de Laure Watrin et Thomas Legrand et j’ai découvert que Bobo pouvait être une insulte.
Parce que moi je le revendique : je me considère comme une Bobo et que même, des fois, je me demande si je le suis assez (bon ça c’est plutôt à mon problème du « suis-jebienàmaplace? » – problème que j’aborderai peut-être un jour dans ce blog).

Je suis fière, sans que ça soit condescendant, d’avoir des valeurs ancrées à gauche (comme dirait mon mari ça ne veut rien dire « à gauche »), d’habiter dans un quartier avec une grande mixité, de faire attention à l’environnement, d’être ouverte sur les autres et leur façon, et de développer mon capital culturel et celui de mes enfants (bien expliqué dans le livre).

Bien sûr à l’orée de l’entrée au collège de mon fils je me pose la question : Public ? Privé ? (on a choisi Public – on verra !)

Bien sûr j’aime les p’tits bistrots et le vintage mais je mange aussi au Mac Do.

Bien sûr je fais bcp de recup’, de deal sur leboncoin et j’aime ça mais ça ne m’empêche pas de craquer sur une pièce de créateur (oui ma chèèèèèèère).

Bien sûr on n’a pas la télé (la télé c’est le mal ;-)), on écoute France inter, on regarde les replays d’Arte mais  avec ma fille on ne dit pas non à une rediff « Des reines du shopping » (Ok, de temps en temps,  faut pas déconner quand même !)

Alors oui si c’est ça être bobo, je le suis avec les quelques contradictions pointées dans le livre.

Et comme dit Renaud

« On les appelle bourgeois bohêmes
Ou bien bobos pour les intimes
Dans les chansons d’Vincent Delerm
On les retrouve à chaque rime

Ils sont une nouvelle classe
Après les bourges et les prolos
Pas loin des beaufs….. »

Bobo, beauf ? j’sais pas j’hésite !!!!


bobo

Le guide du zizi sexuel

(Concon c’est un article pour toi !) (juste parce que ca me fait marrer de t’imaginer en train d’expliquer les choses de la vie à un enfant/ado).

Le guide du zizi sexuel est un super bouquin quand :

– on a des enfants qui commencent à grandir

– on a des enfants qui commencent à poser des questions précises (genre la définition de masturbation ??? ( ah bon tu te poses ce genre de questions toi ??? mais tu n’as que 11 annnnnnnnnnnns, tu es trop petiiiiiiiiiiiiiiit bououuuuuh)

– dans les enfants, on a un garçon et qu’on a été élevée dans une famille de filles (alors les problèmes de gars…)

– on a un mari qui ne veut pas aborder ces sujets là (« Fais le toi, t’es plus douée pour expliquer tu sais que je ne suis pas pédagogue. ») (mais bien sûr !)

– dans son vocabulaire on a des mots et des explications crus peu adaptés aux oreilles chastes

– on veut s’intruire (véridique je l’ai prêté à une collègue qui l’a gardé un mois)

Alors Merci Zep de t’y être collé ! Pour les explications de bases, pas prise de tête mais juste détaillées ce qu’il faut. Et aussi pour toutes les blagues qui désacralisent la chose !!!

NB : le guide du zizi sexuel a été offert à mon fils par ma soeur il y a 2 ans. Il l’a mis de côté ça ne l’interessait pas à 9 ans. Mais ce We nous avions un voyage en train de 4 heures et la veille il m’avait posé une question intime (comme il dit). Du coup zou (et pas zob !) il me dit  « Je vais le prendre pour le potasser dans le train ».
Bonne idée !

J’adore c’est ces moments où il est encore plein de naïveté. ça va passer vite.