Dur retour à la réalité

Hier j’ai réalisé que mes enfants me MENTAIT. Quoi on m’aurait menti ???

La chair de mon sang … DECEPTION !

Ils jouent à la DS et à l’IPAD – SANS MON AUTORISATION ou QUAND J’AI DIT « NON PASDéCRANS » – et tout ça je rentre plus tard ou alors que je sors faire une course et que je les laisse seuls.

Comment je m’en suis aperçue ? Un faisceau d’indices…

– le pourcentage de batterie de l’IPAD (même si ma fille m’a dit que à 100% ils ne pouvaient pas s’en servir car , je cite, ça aurait été trop flagrant) (Machiavel sort de ce corps)
– le fait que le crochet soit toujours mis à la porte (crochet très très important pour la sécurité ET qui fait qu’on ne peut pas rentrer directement dans l’appartement à pas de loup)
– le fait que j’attends toujours une plombe pour que quelqu’un vienne ouvrir ce foutu crochet (Taut tout planquer c’est normal !)
– l’air coupable affiché (je ne peux pas l’expliquer une mère ça le voit cet air coupable)

Comment j’ai validé ?

Tout simplement en les écoutant se dénoncer entre eux – entre frères et soeur c’est la guerre et il suffit que l’un des 2 veuille VRAIMENT nuire à l’autre et c’est parti : il suffit de récolter.
(ça me rappelle l’histoire de mon beau-frère au lycée, dénoncée par sa soeur aux parents parce qu’il fumait de la drogue et qu’en fait c’était elle qui le fournissait.)

Qu’est-ce que j’ai fait ?

J’ai théatralisé – j’ai capitalisé – on doit se servir de tout dans l’éducation.
J’ai dit que j’étais très très déçue. Me mentir à moi leur mère ? comment osaient-iiiiiiiiiiiiiils ? Je n’aurais jamais fait ça à mes parents….(bon je dois avouer j’ai fait exactement pareil )
Je n’ai pas donné de punition en disant qu’ils avaient trahi ma confiance et que ça devait les faire réfléchir.
Et bien sur ce matin, en douce, j’ai tout bien planqué (parce que bon faut quand même pas se foutre de moi ;-))

Publicités