Paroles de grands soirs

Parole de Grands Soirs d’Alex Beaupain

Tes grains de beauté dans le dos
Je les ai comptés un par un
Comme les points dans ces jeux idiots
Qu’on relie pour faire un dessinEt pour ta peau de léopard
Moi j’aurais marché sur les mains
Que reste-t-il de nos grands soirs
Quand s’en vient le petit matin ?

Rappelle toi que l’on riait
Nous étions ivres un jour sur deux
Tu dansais, moi je titubais
Et nous en prenions jusque aux yeux

Mais quand c’est fini c’est trop boire
Quand c’est rendre tout ce trop plein
Que reste-t-il de nos grands soirs
Quand s’en vient le petit matin ?

Et toute la nuit sur cette place
S’embrasser au cœur de la foule
Ta mèche que la brise agace
Comme une petite vague qui roule

Était-ce le vent de l’histoire
La promesse des beaux lendemains
Que reste-t-il de nos grands soirs
Quand s’en vient le petit matin ?

Tes grains de beauté dans le dos
C’est à peine si je m’en souviens
C’est comme les fleurs, comme les photos
C’est comme les vieux horaires de train

C’est comme rangé dans un tiroir
Ça fane, ça jaunit, ça déteint
Que reste-t-il de nos grands soirs
Quand s’en vient le petit matin ?

 

J’aime bien mais je ne suis pas sûre de comprendre le sens de la Chanson. Alex si tu pouvais m’expliquer ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s