Et toi t’as grosski ?

Parce que moi je grosskie beaucoup à cette période.

Je suis en vacances au ski.
J’ai le bronzage ski. (ou pas, « t’as eu du soleil ? »   « oui »   « ben ça se voit pas ! »)
Je mange comme un skieur.(crozet, beaufort, tartiflette…bref les seuls légumes ce sont les patates)
Mais je ne skie pas =>d’où la grosskitude.

Pourquoi je ne skie pas ? j’ai bien essayé et là je vais raconter le pourquoi de mon renoncement (et Concon de me dire qu’à lire cet article elle n’est pas rassurée sur mon compte.)

Le jour où je me suis perdue dans la brume.(sans gorille)

J’étais en colo de ski, j’avais 11 ans, j’étais trop nulle pour suivre le groupe. Le mono m’a laissé sur la piste jojo lapin en me disant de faire des tours de tire-fesses (ex téléski). Le brouillard est tombé, j’ai réussi à rejoindre le bus toute seule…mais le groupe m’a cherché sur la piste Jojo Lapin et les monos ont flippés. Je me suis fait engueulée comme jamais. J’ai haï le ski.

Le jour où je me suis fait skier sur la tête par ma meilleure amie Laurence.

J’ai descendu une pente sur le ventre les skis croisés dans le dos et la face contre terre/neige. Laurence, n’écoutant que son courage mais contrôlant mal ses skis, est venue me porter secours.
Elle ne s’est arrêtée que par la force des choses, un ski calé dans mon cou. Impossible de déchausser, elle m’étouffait. Une bonne âme est venue nous aider. J’ai gardé la marque du ski sur ma nuque pendant tout le séjour.

Pendant cette même période (1 semaine) :

–  je me suis pris un sapin de plein fouet, slalom raté, virage trop court. (une de mes camarades a pris le virage trop long et est tombée 4  mètres plus bas dans la poudreuse. Ce jour là le mono nous a haïes.)

– j’ai coincé mes longs cheveux longs dans mes skis, en les portant sur l’épaule ce qui fait que quand je les ai balancés à terre, je suis partie avec et j’étais incapable de me relever seule.

– avec Laurence on a fait tout un aller en télésiège SANS rabattre le garde-fou (on ne le trouvait pas) et en trouvant quand même ça TRES dangereux.  Combi de ski sur skaï, et skis aux pieds, ça glisse !

– j’ai descendu une piste noire sur les fesses en pleurant (la neige elle est trop molle) car le dernier jour, le prof de sport avait trouvé que c’était une bonne idée de mélanger tous les niveaux. Bon là c’est le groupe qui m’a haï.

Donc c’est là que j’ai décidé d’arrêter le ski.

Publicités

5 réflexions sur “Et toi t’as grosski ?

  1. J’ADORE!!!!! Je rigole toute seule en lisant ton post!!!! Perso, j’ai gardé d’excellents souvenirs de cet épisode…il faut juste ajouter que c’était la première fois que je skiais moi aussi!!!! Ma pauvre sophie…..je voulais tellement prendre soin de toi!!!! Je me souviens également très bien de notre prof d’éco (Mr. Des…), qui venait souvent avec nous sur les télésièges….je pensais que c’était parcequ’il nous aimait bien….mais c’était en fait peut-être parcequ’on lui faisait peur!!!!!!
    Bon, moi je descends à présent toutes les pistes!!!! Et je ferme le garde-corps!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s