Mon interview beauté

Au p’tit dej intox ou detox ?

Détox bien sûr. Avant de poser un pied parterre je bois un jus de citron chaud ou mixé à de l’eau tiède. Je picore ensuite quelques graines de goji ayant marinées dans un thé vert sencha ariake (très bon pour le teint), je finis toujours par de la bourrache germée. A Niou York, LA, London ou Paris, c’est toujours le même rituel. Je ne déroge jamais, c’est ce qui me permet de garder ma bonne humeur. (mais bien sûr !)

Votre crème fétiche ? 

De la simple crème Nivea, c’est le secret de ma grand-mère. A 120 ans elle avait encore une peau de bébé.

Votre rituel après shooting ?

Je me démaquille en trempant complètement ma tête dans un bocal d’huile d’argan fabriquée de façon artisanale, naturelle et bio dans un petit village à côté de marrackech. C’est ma copine Laure qui m’a donné le truc. Sans ça ma peau est rêche et rouge, elle supporte très mal tous les produits chimiques. Le côté huileux, poisseux collant sur la peau et la racine des cheveux, mais noooooooooon, là, ça donne un aspect glowy, un peu glitter, très glam’ en fait. (petite moue boudeuse)

Votre look favori pour le red carpet ?

Ah je me maquille toujours toute seule. Je fais toujours très simple même pour Cannes je reste très « nude ». En réalité, je me maquille à peine, pour tout vous dire, je pince mes joues et je me mords les lèvres, et voilà hop je suis prête. J’ai vraiment la chance d’avoir une bonne base naturellement !  ( pfffffffffffffffffffffffffff  genre la vie est trop injuste).

Votre secret beauté ?

C’est l’amour qui me rend belle (rire de crécelle) et puis bon, je dois aussi vous révéler mon secret ; je bois beaucoup d’eau et surtout je dors énormément.

Votre plan taille fine ?

Je fais énormément de sport : biking, jogging, stretching, elliptique cycling, dancing, brushing (ah non j’m a trompé). Bref tous les trucs en -ing et yoga bikram. Surtout que je suis vraiment un très grosse mangeuse, j’adore profiter de la vie, il m’arrive souvent de manger 5 radis et demi en entrée et d’enchaîner sur une carotte entière. Il y a quelques temps j’ai suivi un régime tout cru, mais j’ai du arrêter j’avais trop de gaz, sur les shooting c’était plus possible pour les autres. 

Propos de 2nd degré recueillis par moi-même.

Mais arrête de me copier !

Aujourd’hui je me propose de répondre à la question Julie fidèle lectrice : « Comment faire pour que mes collègues (ces traîtresses) arrêtent d’acheter les mêmes vêtements/accessoires que moi (et de les porter au boulot voire dans la même réunion grrrrrrrr) ? »  (Réflexion de Julie : On n’est plus à l’école maternelle merde)

Oui Julie, comment faire  ?

1)  Je vous décris Julie : blonde, jolie, grande, et classe => bref la « fille à copier » (c’est sa croix à elle !)

2 ) Ma solution : Julie, il faut que tu changes du tout au tout (Fais un effort, c’est pas très difficile que diable !)

3) En pratique :

– Fagote toi comme une clocharde (si si même avec des accessoires et des vêtements de marque, tu dois pouvoir y arriver) ,

– Achète et porte des objets qui te font horreur,

– Adopte une attitude bien triviale, un peu grossière et revêche

– Et dernier truc change de collègues !

 Bon tu en auras sûrement d’autres soucis car personne ne voudra plus te copier ni même te parler. Ta vie sociale deviendra un désert, mais positive tu resteras unique et tu auras l’exclusivité de tes choix !

A bien y réfléchir : je vote contre – Reste comme tu es, et je me charge de trouver une autre solution pour décourager tes collègues de « moutonner ».

To be continued

Question pour un champion

A lire façon Julien Leperse

Je porte une loque noire:

–  en matière mal définie et de mauvaise qualité (comme dirait ma grand-mère !)

– qui tombait nickel dans la cabine

– qui maintenant pendouille sur les fesses

– qui poche aux genoux

– qui coûte une blinde

Je porte ?… je porte ?…

…un pantalon noir d’été de marque MAJE.

Rappelez moi d’éviter au maximum cette marque et ses consoeurs !