Mon SAS de décompression

1h15 de transport en commun tous les matins et tous les soirs pour aller bosser => c’est mon SAS de décompression. Je fais le lien en douceur entre le foyer et le bureau ou l’inverse.

Ce temps je l’utilise pour lire (le ELLE ou des romans), réfléchir, écouter de la musique ou des émissions podcastées sur France inter (on ne se refait pas !)

Comment m’en suis-je rendue compte ? Eh bien après une semaine seule à la maison sans mari et sans enfants, je me rends compte que le temps de transport pour aller travailler me pèse.

J’ai eu le temps de lire le WE, j’ai fini d’écouter tous les podcasts dans une soirée, j’ai réfléchi et ai apprécié la solitude du matin à la cool. De fait je réalise que ce moment est de trop, et par le biais du changement d’équilibre il devient ce qu’il est vraiment : un temps de transport, un moment pénible.

Publicités

2 réflexions sur “Mon SAS de décompression

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s