Collectionnite aiguë

Durant mon adolescence (fin années 80 – début années 90), j’ai collectionné les Voici avec Vanessa Paradis en couverture. En gros de toute l’histoire avec Lenny Kravitz, aux débuts avec Johnny Depp, en passant par Stanislas Merhar.

Puis j’ai commencé à vivre toute seule, dans un petit appart où il n’y avait pas de place (13 m2 à tout casser !).

Puis Vanessa s’est stabilisée et la parution de Voici avec elle en couv’ a diminué.

Puis mes parents ont déménagé, et j’ai dû tout jeter donc j’ai arrêté la collection !

Mais là avec la rupture Vaness’/Jonnnnnnnnnnnny les couvertures de magazines se multiplient, et je retrouve ce vieux réflexe venu d’un autre âge : « Purée, ce magazine j’ l’ai pô, faut qu’ j’ l’ ajoute à ma collec’ ! »

Bon après je respire et je me calme.

c’est furtif mais c’est prouvé, la collectionnite aiguë on n’en guérit pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s