Les pellicules (de ma collègue)

Hier j’ai bien ri toute seule dans mon bureau. Je vais essayer de raconter pourquoi mais pas dit que retranscrit pas écrit cela soit drôle ! on verra !

Hier matin je discutais dans mon bureau avec une collègue, évidemment on parlait boulot, boulot boulot…mode…boulot, boulot, boulot. Et là elle me lâche une info sur le fait qu’elle a tendance à avoir beaucoup, beaucoup de pellicules.

Bon Ok, chacun sa croix, moi j’ai des gros genoux, toi tu as des pellicules !

Un peu plus tard dans la matinée, j’avise le siège sur lequel elle était assise….MACULE de particules claires !

Mon sang ne fait qu’un tour, les pensées passent dans ma tête à 250 km/heure : « effectivement, elle a un grave problème. » « Mais c’est pas possible d’en avoir autant ! » « Là quand même, m’est l’idée qu’il faut qu’elle pense à traiter son problème » « pouah je vais devoir nettoyer !!! c’est dégoûtant » (que des pensées pas charitables du tout.) (j’ai honte)

Avec vigueur, je renverse la chaise parterre, je secoue l’assise comme je peux avec mon pied (un peu ma main aussi) ; les particules s’accrochent,  je m’agite, je ménerve : « faut que ça parte tous ces machins ! » « pfffffffffffffffffff » 

 et soudain je réalise…

Tout à l’heure, Alix est passée les bras chargé de cartons à déménagement pliés. Elle n’en pouvait plus. Elle les a posés sur le fauteuil le temps de faire une pause. Elle est repartie aussi sec.

Ce que je suis en train de dire ce n’est pas qu’Alix a des pellicules, mais que ce j’ai pris pour des pellicules n’étaient en fait que des particules de carton. Je suis partie d’un grand éclat de rire quand j’ai compris mon erreur. (my mistake pour les billingues)

Comment j’ai pu penser que ma collègue avait tellement de pellicules qu’elle pouvait avoir « sali » tout le siège ? comme quoi les à priori ça ne pardonne pas.

A méditer !

Publicités

7 réflexions sur “Les pellicules (de ma collègue)

  1. Trop marrant, en plus j’imagine trop ta tête, ta mine dégoutée de passer la main dessus (au diapason de ma tête à me dire : beurk elle a du toucher ça). Très bien raconté.

  2. A toutes tes collègues : pensez à ne pas vous asseoir sur cette chaise, elle l’a époussetée avec sa semelle….
    Enfin…. c’est pas pire que d’avoir du repêcher son passeport dans la cuvette des toilettes d’un aéroport…

  3. Ah ah ah moi je suis plus que morte de rire , t aurai pu changer le nom d Alix tout de même car je ne connaissais pas ce problème … Pour moi ct plutôt une autre personne plus mûre 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s