Tu veux ma photo ?

va la voir sur Goo-gle ! (Rose )

Publicités

Agapé Substance

Par tradition, hier soir nous sommes allées fêter les 30 ans de Laure et Adège à l’Agapé Substance.

Après avoir failli m’étaler sur la table en m’installant sur un tabouret de bar à l’équilibre douteux,

après être redescendue (et donc remontée périlleuse à chaque fois) 10 fois de ce tabouret pour récupérer les cadeaux, mon sac, mes lunettes…

après avoir demandé du martini rouge en apéro parce que je n’aime pas le champagne qu’au bout de 10 min le serveur vient me dire qu’ils n’ont trouvé que du martini blanc, que je dis Ok, qu’il me l’apporte, qu’on trinque

Le Repas  a commencé.

Le Repas = un enchaînement de plats non choisis, qu’on ne connait pas à l’avance donc SURPRIIIIIIIIIIIIISE

Stress de Laure qui dit qu’elle est difficile (mais bon elle a mangé).

Enthousiasme de Marine à chaque arrivée/goûtage .

En vrac on a dégusté du consommé de peaux de topinambours, du pluma, de l’algue, de la peau de lait, des asperges, du parmigianno reggiano (avec l’accent), coquilles saint jacques, noisettes/crumble de noisette, échalotes au champagne, du reblochon à croûte noire, du tourteau/concombre…. On n’a pas pris de photos des assiettes, parce que faut pas déconné !! c’est ridicule !

Au bout du 10ème plats, même en petite quantité, on était proche de la « foulitude ».

Nous les filles on a aimé !

Du côté des garçons, c’étaient des notes à chaque plat, malheureusement souvent en dessous de la moyenne, et des critiques du genre « c’est pas de la barbue mais du carrelet » , »la coquille saint jacques est trop cuite » alors que  » l’asperge n’est pas assez cuite », « certaines associations sont tirées par les cheveux/ne sont pas réussies », « c’est surfait ! ».

=> ouh les blasés !

2 mots sur le cadre, c’est étroit, bruyant et « enfumé »/ « embué » (?)(je ne sais pas exactement décrire). Les toilettes sont dans un ascenseurs !

J’ai passé une très très bonne soirée !

Moi, handicapée de la voiture

Hier, j’ai conduit.

Pour moi c’est  remarquable car je n’ai pas touché une voiture depuis environ 10 ans (à raison de 1 trajet par an !)

J’ai peur quand je conduis (oui je sais c’est grave).

Je ferme les yeux qd je rentre sur le periph ou l’autoroute (oui je sais c’est dangereux)

Ma philosophie  : tant que je ne n’entends pas de bruit  je me dis que ça passe (statistiquement c’est une théorie qui n’a pas fait ses preuves car trop faible nombre d’ essais!)

Mon traumatisme : j’ai renversé un flic à vélo il y a 10 ans (rien de grave, j’étais à 10km/heure dans un rond point et je ne l’ai pas vu arriver , je l’ai renversé, il est tombé, mais pas blessé)

Bilan à date : j’ai roulé 20 minutes, pris l’autoroute et suis rentrée dans Paris (waouh !). J’ai calé 2 fois, fait hoqueter la voiture une vingtaine de fois, je n’ai pas passé la 5ème (je sais ça craint mais psychologiquement c’est ma limite)

A l’arrière dans la voiture j’ai eu les « j’ai pas envie de mourir » de Gaspard et le mot de la fin était pour Rose « Finalement tu conduis comme Papa ! »

Le livre qui explique enfin tout sur les parents

c’est celui là !

il est drôle pour les enfants et les parents.

la cible : avoir des enfants entre 5 et 10 ans et de l’humour !

c’est rempli de dessins fluos et de bonnes blagues (niveau 8 ans), en plus il y a quelques « gros mots »  (warf, warf warf, fous rires garantis en dessous de 10 ans !)

! et le top c’est le message subliminal  « tes parents t’aiment, ils font tout pour ton bien, mets y du tien ! » => yes en fait c’est LE livre qui va dans le sens des parents !!!!

Jouir

8h15 – préparation au départ pour l’école.

Gaspard (9 ans) : maman ça veut dire quoi « jouir » ?

 Moi ????!!!! + yeux exhorbités + silence…: Pourquoi tu me poses la question ?

Gaspard : ben sur ton ELLE c’est écrit : « jouir ça s’apprend ! »

Moi : jouir = profiter

Intervention à propos du papa (dont la langue maternelle n’est pas le français) : Par exemple on dit « jouir d’une bonne position »

Moi : oui, c’est vrai on peut dire ça,…. mais là pour le coup ça semble mal approprié ! Allez on est en retard, on y va !