Je veux le même pantalon que Marine !

Marine, ma copine très très fine, (ça rime !) qui doit peser 45kg (et encore dans les périodes de surconsommation) et donc fait un mini 36 tendance 34 ! => Tout lui va !

Moi aussi, comme elle, je veux le même pantalon qu’elle, slim bleu roi électrique en velours d’une marque que je ne citerai pas (comme par un M et finit par un E).

Samedi – derniers jours des soldes – Printemps – tour du magasin même si on n’a besoin de rien – fixette – pantalon soldé à 50% – Pulsion – achat spontané …sans essayage

Essayage à la maison 2h00 après : DECEPTION (Totale)

[Résumé : ça a fait une légère compression à l’enfilage mais je l’ai fermé ! (Inconfort) c’est après que je me suis évanouie par manque d’oxygène.

Au réveil, Première idée :  maigrir (euh non), 2ème idée  : prendre la taille au dessus (no way), 3ème idée : le rendre (yep idée de Génie) ]

Moi aussi je vais faire des « Thank-you » notes

Ce post de Géraldine de Café Mode m’a tellement plu, que de ce pas, je vais m’acheter des cartes et enveloppes Clairefontaine pour moi aussi pouvoir faire des « Thank-you » notes . Je prendrai aussi un stylo adapté ; et hop ! à vous tous mes amis, les mots de remerciements !

Ah oui faut aussi que je me rachète une écriture, parce que sur ce coup c’est pas gagné !

Pfffffffffff j’ai rien à me mettre

alors que je sais que j’ai un placard plein de fringues. Que j’en ai encore racheté pendant cette période de soldes ! Que ça faisait longtemps que j’avais eu cette impression et que c’est limite indécent (je sais) que j’ose dire (même tout bas) « J’ai rien à me mettre ».

Bon en même temps, rien de révolutionnaire là dedans : toutes les filles (et les gars ?) doivent penser ça au moins un jour devant un placard plein à craquer.

POURQUOI ? pourquoi des tenues :

– qu’on trouvait trop chouettes,

– qu’on a porté plusieurs fois avec plaisir et bien-être,

– qu’on a trouvé nous mettre en valeur,

…ne collent plus du tout avec nous ?